Accéder au contenu Accéder à la recherche Accéder au menu principal

Les Rencontres Cinéma : Midi-Minuit Fantastique Story - Médiathèque de Puteaux

Mediathèques 3 sites à votre service

Jeudi 17 octobre 20 h - Salle 1 Cinéma le Central

Une conférence de Nicolas Stanzick

couv midi-minuit-fantastiqueMai 1962. Les kiosques à journaux affichent la photo saisissante d'un loup-garou aux prises avec une voluptueuse jeune femme. En lettres  noires et rouge sang brille pour la première fois un nom appelé à la postérité : Midi-Minuit Fantastique. Tout au long des années 1960, ces trois mots magiques résonnent comme la plus intense des promesses...


Fondée par Michel Caen avec l'aide d'Alain Le Bris, Jean-Claude Romer et Jean Boullet, la toute première revue européenne consacrée au cinéma de genre ne se contente pas de défricher un domaine alors méconnu et méprisé. En 10 ans d'existence et 24 numéros, Midi-Minuit Fantastique s'impose comme une publication à la fois ludique et exigeante, foisonnante et avant-gardiste. En un mot : culte. Sa rédaction fédère de brillants spécialistes : Francis Lacassin, Bertrand Tavernier, Yves Boisset, Jean Rollin, Ado Kyrou, Gérard Lenne... De prestigieuses plumes d'horizons divers s'invitent ponctuellement dans ses colonnes : Eugène Ionesco, Félix Labisse, Vincent Price, Jacques Sternberg, Roland Topor... Le ton est libertaire, les racines populaires, l'inspiration surréaliste. L'iconographie de sexe et de sang, éminemment évocatrice. Un seul credo : le fantastique est l'autre nom de l'érotisme. Midi-Minuit Fantastique saisit en temps réel un âge d'or du 7e Art et accouche d'une subversive « politique des horreurs ». La Hammer, le gothique italien, l'épouvante américaine sont à l'honneur. Dracula,  Frankenstein et Zaroff deviennent les héros noirs d'une contre-culture qui annonce mai 1968 et la libération sexuelle. Cinéma bis, cinéma d'auteur, underground, littérature et BD s'entremêlent dans un enthousiasmant maelstrom pop.


Des entretiens majeurs sont publiés : Christopher Lee, Barbara Steele, Terence Fisher, Roger Corman, Michael Powell, Riccardo Freda, Roman Polanski, Stanley Kubrick, Jacques Tourneur, Edgar G. Ulmer... C'est finalement la censure qui aura raison de la revue. Midi-Minuit Fantastique cesse de paraître en 1971, mais son aura n'en est que décuplée. Aujourd'hui encore, ses numéros se collectionnent à prix d'or dans le monde entier...


A l'occasion de la sortie du premier volume de l'intégrale Midi-Minuit Fantastique qu'il dirige avec Michel Caen chez Rouge profond, Nicolas Stanzick reviendra sur l'histoire de la revue en passant de nombreux extraits de film. Manière de fêter comme il se doit la renaisssance de l'une des plus grandes revues françaises de cinéma des années 1960, devenue aujourd'hui littéralement mythique.