Accéder au contenu Accéder à la recherche Accéder au menu principal

Les Rencontres Cinéma : Hommage à Patrice Chéreau - Médiathèque de Puteaux

Mediathèques 3 sites à votre service

Jeudi 23 Janvier : 20 h - Salle "Cocktail" du Cinéma le Central - Hommage à Patrice Chéreau

En collaboration avec Sylvie Montlahuc, Responsable du Département d'Art Dramatique du Conservatoire Jean-Baptise Lully.

 

20140123-renc-ChereauFils cadet d'un couple de peintres, Patrice Chéreau évolue dans le monde de l'art. Après ses études, il se consacre totalement à la scène. Dès 1976, sa carrière est reconnue à l'international grâce à son travail sur L'anneau de Nibelung de Wagner. Son goût pour l'innovation esthétique est désormais perçu dans toute l'Europe. Sa mise en scène offre une place privilégiée au mystère et met en valeur l'expression. Il cristallise la sensualité des corps. En 1974, il tourne son premier film La chaire de l'orchidée et élabore un univers fantasmagorique.


Mais c'est avec La reine Margot (1994) que Patrice Chéreau laisse tout le génie de son talent s'exprimer. Revendiquant un cinéma charnel, il offre à Isabelle Adjani un des plus beaux rôles. Sanglante, cette fresque historique est une splendeur baroque qui est récompensée par cinq Césars. Suivront Ceux qui m'aiment prendront le train (1999), Intimité (2000). Avec Phèdre de Racine (2003), il connaît son plus grand triomphe scénique. Patrice Chéreau réalise ses films comme un metteur en scène et met en scène ses pièces comme un réalisateur. Ce qu'il trouve d'intimiste dans le théâtre, il l'insère dans ses productions cinématographiques.

 

Artiste du corps à corps sublimant l'intimité, Patrice Chéreau s'éteint le 7 octobre 2013.