Accéder au contenu Accéder à la recherche Accéder au menu principal

Les Rencontres Cinéma : Dario Argento - Médiathèque de Puteaux

Mediathèques 3 sites à votre service

20141020-dario-argentoLundi 20 Octobre 2014 : Dario Argento (à l'occasion d'Halloween)

 

à 20 h, à l'espace "cocktail" du Cinéma Le Central

 

Magicien du gore, chef d'orchestre de l'horreur, architecte de l'angoisse, Dario Argento est une référence pour le cinéma de genre. John Carpenter ou Brian de Palma, pour ne citer qu'eux, ne cachent pas leur admiration pour le réalisateur italien.


Pourtant, Dario Argento a longtemps été ignoré et méprisé par la presse dite sérieuse du cinéma. Aujourd'hui on reconnaît enfin son rôle essentiel dans le 7e art des années 70/80 ! Maître incontesté du giallo, genre à la frontière du cinéma policier, d'horreur et de l'érotisme, Dario Argento a imposé son style très particulier. Son oeuvre est au carrefour de multiples influences : baroque, gothique, rock, nouvelle vague... Ses films sont un réjouissant mélange de gore et de mystère !

 

Suspiria (1977) est considéré comme un film majeur du cinéma de genre. Son esthétique théâtrale, ses jeux de couleurs, son travail minutieux sur la lumière qui renforcent les situations d'angoisse, font de cette réalisation une oeuvre ciselée et totalement inédite dans le paysage cinématographique des années 70/80. Le désir d'Argento était de mêler l'univers de Walt Disney et de Grimm avec la violence de L'Exorciste de William Friedkin (1973). Le résultat est saisissant !
Comme l'héroïne, on se perd dans ce dédale de noirceur... Avec Inferno (1980), il assoit sa réputation de réalisateur underground et continue de surprendre. Le film est une poésie macabre ancrée dans une atmosphère élégante et malsaine. Dario Argento invite le spectateur à aller de l'autre côté du miroir. Et nous y allons avec terreur et plaisir !


Entre grandeur et décadence, le réalisateur italien est capable du meilleur comme du pire. Mais le cinéma de Dario Argento est une référence et continue d'inspirer de nombreux réalisateurs pendant que ses fans lui vouent un culte toujours aussi flamboyant !