Samedi 1 Mars 2014 à l'auditorium du rez-de-chaussée du Palais de la Médiathèque -  de 16 h à 18h

 

Trois grands fauves : Le portrait de trois monstres sacrés : Danton, Hugo et Churchill. En créant entre eux une

filiation imaginaire, Hugo Boris dessine une figure fascinante. Qu'est-ce qu'un grand homme ?

 

20140301-hugo-borisNé en 1979, Hugo Boris est diplômé de l'Institut d'études politiques de Bordeaux et de l'École nationale supérieure Louis-Lumière.

En 2003, il est remarqué par sa nouvelle N'oublie pas de montrer ma tête au peuple, publiée au Mercure de France, qui remporte le Prix du Jeune Écrivain.

 

En 2005, il publie chez Belfond son premier roman, Le Baiser dans la nuque. L'ouvrage, qui décrit la rencontre d'un professeur de piano avec une sage-femme frappée de surdité, est récompensé par le Festival du premier roman de Chambéry et par le prix Emmanuel-Roblès. Le livre rencontre un succès critique et public qui en fait l'un des événements de la rentrée littéraire.

Télérama évoque un roman « léger comme une chanson, sombre comme un requiem », d'une écriture qui « laisse toujours passer l'émotion, la poésie, sans mièvrerie », d'un texte qui va « à l'encontre des publications de la rentrée littéraire qui trompettent et tempêtent ». Elle, d'un texte « au rythme soutenu, presque musical, nourri d'une écriture vivante et souvent poignante d'humanité ».