Accéder au contenu Accéder à la recherche Accéder au menu principal

Rencontre sur l'Indochine de Marguerite Duras - Médiathèque de Puteaux

Mediathèques 3 sites à votre service

20141018-indochine-durasSamedi 18 Octobre 2014 - Salle verlaine (2nd étage) du Palais de la Médiathèque - de 16h à 18h

 

"Je crois que toute mon écriture naît de là, entre les rizières, les forêts, la solitude."

 

Marguerite Duras est née le 4 avril 1914 à Giadinh au Vietnam, qui est devenue aujourd'hui un quartier d'Hô Chi Minh Ville (Saigon). Les premiers mois de la vie de Duras ont été rythmés essentiellement par la musique de la langue vietnamienne, même si elle a aussi appris le français par ses parents, et surtout par sa mère. Plus tard, Duras dira qu'elle et son frère Paul, avec qui elle était très proche, ont vécu beaucoup plus comme des Vietnamiens que comme des Français, ce qui avait le don d'exaspérer sa mère : "Ma mère ne supportait pas notre air exotique. Elle ne cessait de nous dire que nous étions français, elle nous obligeait à manger du pain, du miel, quand nous préférions du riz, du poisson, des mangues volées pendant ses siestes."


L'écriture va être le moyen pour elle de renouer avec l'Indochine de son enfance : "Je crois que toute mon écriture naît de là, entre les rizières, les forêts, la solitude. De cette enfant émaciée et égarée que j'étais, petite Blanche de passage, plus vietnamienne que française, toujours pieds nus, sans horaire, sans savoir-vivre, habituée à regarder le long crépuscule sur le fleuve, le visage tout brûlé par le soleil."


Au-delà de la légende, crée et entretenue par l'écrivaine, la conférence retracera le parcours de Marguerite Duras en Indochine française, de sa naissance en 1914 jusqu'à son départ définitif, en octobre 1933.